Logo Kanton Bern / Canton de BerneLe Campus Berne
  • de
  • fr

Vue d’ensemble du projet

La Haute école spécialisée bernoise (BFH) est le résultat d'un processus historique. Les différents départements sont aujourd'hui éparpillés sur 26 sites. Cette situation rend la collaboration difficile dans le domaine de l'enseignement et génère des activités parallèles, des frais de location élevés et un manque de place. Par ailleurs, beaucoup des bâtiments occupés aujourd'hui ont vieilli. C'est la raison pour laquelle le canton de Berne a décidé de regrouper les différents départements et filières de la BFH. À cet effet, un nouveau campus doit être construit dans le secteur Weyermannshaus-Est, à l'ouest de Berne. Dès 2027, il regroupera le département «Gestion, santé et travail social» (GST), la filière des arts performatifs de la Haute école des arts de Berne (HEAB), ainsi que les domaines «Rectorat et services» (RSR) sous un seul toit.

Aperçu du terrain du futur campus avec les lots nord et sud. Au nord, on peut voir la forêt de Bremgarten et, à l'ouest, la piscine de Weyermannshaus.
Aperçu du terrain du futur campus avec les lots nord et sud. Au nord, on peut voir la forêt de Bremgarten et, à l'ouest, la piscine de Weyermannshaus.

En 1997, douze hautes écoles se sont associées pour créer la Haute école spécialisée bernoise (BFH). Les différents départements sont répartis sur environ 26 sites entre Berne, Bienne, Berthoud, Macolin et Zollikofen. L'éparpillement des sites ne facilite pas l'enseignement et implique des frais supplémentaires. De plus, entre temps, de nombreux bâtiments de la BFH ne datent pas d'hier. C’est pourquoi la BFH doit être concentrée. Le 1er juin 2016, le Grand Conseil a décidé, en suivant la recommandation du groupe de suivi, de regrouper les départements de la santé, du travail social et l’économie + gestion (GST) et la filière des arts performatifs de la HEAB dans un nouveau campus sur le site de Weyermannshaus à Berne. Le rectorat et les services (RSR) emménageront également dans le campus. Celui-ci sera construit dans la zone de Weyermannshaus-Est à Ausserholligen à l’Ouest de Berne. Fin janvier 2017, le Canton de Berne a conclu avec les CFF, propriétaires du terrain, un contrat de droit de superficie d'une durée de 80 ans portant sur les lots Nord et Sud du site de Weyermannshaus-Est.

Le campus ressemblera à ça

Visualisation du futur campus avec l’espace extérieur attrayant et accessible au public. Au premier plan, le ruisseau de la ville, ouvert et conçu proche de l’état naturel. © wulf architekten, STUDIOPEZ, Aron Lorincz Ateliers
Visualisation du futur campus avec l’espace extérieur attrayant et accessible au public. Au premier plan, le ruisseau de la ville, ouvert et conçu proche de l’état naturel. © wulf architekten, STUDIOPEZ, Aron Lorincz Ateliers

Le projet lauréat «Dreierlei» soumis par une équipe d’urbanistes sous la direction de la société wulf architekten gmbh de Stuttgart (D), combine les bâtiments indépendants du département de la BFH avec un bâtiment de base commun et un espace extérieur généreux pour former le site du campus interdisciplinaire.

Les bâtiments sont reliés sur le côté nord par un espace extérieur généreusement conçu et accessible au public comprenant un ruisseau de ville ouvert et accessible en un site commun du campus. Un réseau de chemins exempts de toute circulation, des aires de jeux, de la végétation variée, différentes places extérieures et places assises invitent à flâner, à séjourner et jouer. La «ceinture verte» du campus ne comporte qu’un plus petit pavillon pour la formation continue. De plus, un passage souterrain vers la place de l’Europe et une passerelle piétonne et cycliste par-dessus les voies ferrées jusqu’à la rue de la Gare amélioreront considérablement le réseau du quartier.

En savoir plus sur le concours de projets

 

Plus de durabilité et d’interactions

La construction doit satisfaire à des exigences élevées en termes d'efficacité énergétique: les standards de construction du Canton et ceux de Minergie-P-ECO, ainsi que l’examen pour une construction en bois, ont été définis lors de l'appel d'offres concernant le concours de projets. Enfin, le regroupement des différents départements et filières favorisera l'enseignement, la recherche et l'innovation de manière transversale. Corps enseignant, étudiants et étudiantes ainsi que personnel administratif de toutes les disciplines auront ainsi la possibilité d'échanger et de s'inspirer mutuellement.

La concentration réduit les frais de loyers

Les services spécialités des départements GST et de la HEAB, de même que l'unité RSR, sont actuellement réparties sur 22 sites. Le rassemblement sous le toit unique du nouveau Campus Berne permettra de s'affranchir de pas moins de 16 sites en location, pour une économie annuelle d'environ 10,8 millions de fr. de loyers. Trois autres immeubles, appartenant au Canton de Berne, seront également libérés et pourront donc être réaffectés. Les deux filières «Arts visuels et design» et «Conservation et restauration» de la HEAB resteront à la Fellerstrasse 11, et le «Y Institut» sera maintenu à la Schwabstrasse 10 à Berne. La section «Littérature» de la HEAB (Institut littéraire suisse) demeure à Bienne. Le studio d'opéra de l'école sera quant à lui transféré de Bienne à Berne.

  • les sites de la BFH dans la ville de Berne aujourd’hui
    les sites de la BFH dans la ville de Berne aujourd’hui
  • les sites de la BFH après l’emménagement sur le nouveau campus à Weyermannshaus-Est
    les sites de la BFH après l’emménagement sur le nouveau campus à Weyermannshaus-Est

Calendrie du projet

Jusqu’à ce que les étudiants et les étudiantes pourront commencer leur cursus dans les locaux flambant neufs du Campus Berne, il reste encore beaucoup à faire. Le Canton de Berne a déposé la demande de permis de construire pour le campus en janvier 2022. La mise à l’enquête du projet est prévue pour le premier semestre 2023. En même temps, le Plan de quartier sera mis à l’enquête publique. Le permis de construire pour le Campus Berne ne pourra être délivré que lorsque le Plan de quartier pour le site sera entré en vigueur. Le Canton attend le permis de construire vers la fin 2023. Selon l’état actuel de planification, les travaux de construction pourraient commencer en 2024. La mise en service ne serait possible au plus tôt en 2028. Le calendrier est lié à des dépendances et interfaces avec les projets avoisinants de la ville de Berne et des CFF.Le projet comprend les étapes partielles suivantes selon le calendrier actuel :

Organisation

Mandant

Lorenz Held, chef de l’Office des immeubles et des constructions (OIC) du canton de Berne

Direction générale du projet

Eugen Wagner, gestion des projets de construction, Office des immeubles et des constructions (OIC) du canton de Berne

Direction du projet d’exploitation

Martin Kieser, Haute école spécialisée bernoise (BFH)
 

Partager